Les avocats criminaliste ont recolté les premiers fruits du Projet Marteau,l’operation policière qui vise la corruption dans le secteur de la construction . Il faut admettre que si des condamnations resultent des accusations portées contre une ancienne maire, un ancien conseiller municipale, deux dirigeants d’une importante compagnie de constructions ainsi que d’autres cadres, il s’agirait d’un bon départ dans la lutte pour regagner la confiance d’un public devenû cynique. Par contre, plusieurs se demandent en quoi le fait de porter des accusations criminels rend moins nécessaire une enquête publique sur un problême qui coute énormement plus cher que la corruption dans le processus de nomination des juges.