http://vtele.ca/infos/2010/03/N030106AU.php

Il faut lire ce blog en conjonction avec le blog qui résulte de la publication du jugement. Ces deux blogs ont été publiés le 28 mars du fait de la traduction du blog rédigé d’abord en anglais.

Bien que la décision du juge Provost puisse apporter quelques consolations à ceux à qui la police a remis des billets de vitesse excessive, force est de se rappeler que la faille sera fermée et que les pénalités pour excès de vitesse majeur s’appliqueront. Quiconque sera intercepté avec une vitesse excédant 40 km/h dans une zone de 50 km/h se verra imposer une amende du double et aussi le doublement des points de démérite. Dans une zone de 70 km/h le doublement s’effectue si l’on dépasse la limite par 50 km/h et dans une zone de 100 km/h lorsque l’on est au dessus de la limite par 60 km/h.

C’est ainsi que beaucoup d’avocats ont des clients qui sont dans des situations extrêmes et qui font face à la perte de 10 points de démérite du seul fait d’avoir été pris à rouler au dessus de 120 km/h dans une zone de 70 km/h sur des routes comme l’autoroute Ville Marie ou sur Décarie par exemple. Il est ridicule d’avoir imposé de telles limites de vitesse et encore plus ridicule de forcer les conducteurs à rouler à des vitesses si lentes, à moins que remplir les coffres des gouvernements soit un objectif qui ne laisse rien au hasard !!