Quoiqu’il ne s’agisse que d’un jugement de première instance, qui devrait survivre à deux niveaux d’appel pour avoir force de loi, le jugement récent du juge Valmont Beaulieu déclarant inconstitutionnel les articles 742.1 et 752 du Code Criminel donne un lueur d’espoir aux avocats criminaliste et aux membres du publique qui déplorent les initiatives du gouvernement Harper qui visent à gagner des votes en se manifestant dure à l’encontre des criminels.

Les articles du Code Criminel visés par le jugement rendaient non-disponible les sentences d’emprisonnement avec sursis dans le cas de plusieurs crimes, notamment des infractions impliquant de la violence, malgré l’absence de toute preuve d’impact probable d’une telle mesure sur le taux de criminalité pour ce genre de crime.