Canada's Neil Bantleman (L) attends his trial at a court in Jakarta on December 16, 2014. Bantleman and Ferdinand Tjiong deny sexually assaulting children at the Jakarta International School (JIS), which has long been favoured by expatriates and wealthy Indonesians in the capital but is now facing the worst crisis in its 60-year history. AFP PHOTO / Bay ISMOYOBAY ISMOYO/AFP/Getty Images

AFP PHOTO / Bay ISMOYOBAY ISMOYO/AFP/Getty Images

Les avocats en droit criminel à Montréal s’intéressent au procès du professeur Canadien Neil Bantleman, accusé d’agression sexuelle sur trois enfants de l’école en Indonésie où il travaillait.

Comme c’est le cas devant les tribunaux criminels canadiens en matière des crimes sexuels impliquant des enfants, les présumées victimes sont identifiés seulement par leurs initiales et, bien que l’exclusion du public de la salle d’audience au cours de la déposition de l’un des victimes présumées a attiré des critiques de la part des parents de l’accusé, l’accès aux témoignages dans les affaires impliquant des enfants est également restreint par les tribunaux criminels canadiens.

Les avocats criminaliste ont noté également l’utilisation des liens vidéo pour le témoignage des enfants. Dans un aspect important il appert que la pratique en Indonésie diffère de la nôtre en ce qui, semble-t-il, la mère était présente lors du témoignage de son enfant. Au cours des enquêtes canadiennes les policiers  interrogent normalement les témoins mineurs seuls, par crainte que l’enfant ne soit influencé par la présence de son parent. De fait, la femme de M. Bantleman a déclaré que l’enfant se tournait fréquemment vers sa mère, comme s’il cherchait la confirmation de son témoignage. Enfin, comme c’est souvent le cas dans les cas de violence sexuelle impliquant des enfants, l’accusé et sa famille ont décelé un lueur d’espoir dans l’existence d’inconsistances apparentes dans les différentes versions du témoignage de la présumée victime.

http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2014/12/23/001-debut-proces-agression-sexuelle-neil-bantleman-indonesie.shtml

Pin It on Pinterest

Share This