Infractions relatives aux drogues

Andrew Barbacki est expérimenté dans la défense d’affaires criminelles à Montréal et dans les districts judiciaires environnants impliquant l’importation, le trafic et la possession de drogues et autres substances interdites.

En plus de participer à la défense des grandes affaires de drogues à Montréal et dans les districts environnants, Me Barbacki a aussi aidé de nombreux individus accusés de possession. Il a pu leur éviter d’avoir à faire face aux sérieuses conséquences d’être reconnus coupables à des accusations de possession de drogues pour usage personnel.

Depuis septembre 2001, il est encore plus important de ne pas avoir de casier judiciaire. Les avocats de la défense en droit criminel de Montréal sont souvent les défenseurs d’usagers de drogues douces à des fins récréatives. Il nous faut trouver des moyens d’éviter la possession d’un casier judiciaire par un individu car ceci aurait une conséquence extrêmement négative sur un avenir prometteur. Dans de nombreux cas, démonter la faiblesse de la preuve de l’accusation en appliquant les principes légaux d’admission de la preuve permet de régler les affaires sans conséquences à long terme pour l’accusé.

 

Projet Colisée

Ce projet était une opération de police d’envergure dirigée contre les plus hauts échelons d’organisations ayant la réputation de contrôler le trafic de la drogue à Montréal.

Opération 2001 – une opération de police dirigée contre les motards Hell’s Angels et leurs clubs affiliés.

Les procédures en Cour supérieure ont duré plus d’un an et la preuve était constituée de centaines de disques d’ordinateurs produits par des centaines de témoins. Me Barbacki a présenté une requête de procédure technique qui a mis l’accusation suffisamment en difficulté pour permettre une résolution favorable de l’affaire pour une grande partie des accusés.

Pin It on Pinterest

Share This